Ryan Remiorz/La Presse canadienne Des résidants de l'île Mercier, vendredi

En raison des inondations qui frappent actuellement le Québec, Urgence Québec publie sur son site Internet et sur les réseaux sociaux divers conseils aux sinistrés.

Par exemple, si l’eau menace de rentrer dans une maison, l’organisme préconise de couper le courant dans la maison afin d’écarter tout danger d’électrocution ou d’incendie. Mais, si l’eau a déjà commencé à envahir la résidence, Urgence Québec exhorte les citoyens à ne couper pas le courant si l’eau commence à envahir votre résidence et communiquez immédiatement avec Hydro-Québec, au numéro 1 800 790-2424.

Sur son site, il conseille aussi aux gens de fermer «l’entrée principale du gaz, ayant en tête que cette dernière devra être rouverte par un spécialiste, et de fermer les robinets des bouteilles de propane et des réservoirs de propane».

Il faut également penser à fermer le robinet situé à la sortie du réservoir à mazout, en prenant note qu’il faudra faire vérifier l’intégrité du réservoir par un spécialiste avant de la remettre en marche.

Urgence Québec a aussi publié des micromessages sur Twitter tout au long de la journée de samedi. Elle prie les sinistrés de ne pas utiliser à l’intérieur un appareil de cuisson conçu pour l’extérieur et de suivre les règles d’utilisation des systèmes de chauffage d’appoint. «Respectez les règles d’utilisation d’une génératrice si vous en êtes équipés», ajoute-t-il.

L’organisme dit également qu’il faut s’assurer que «les aliments sont salubres avant de les consommer et jete(r) tout aliment présentant des signes d’altérations». Il rappelle que plusieurs aliments périssent rapidement lorsqu’ils ne sont pas conservés au frais dans un réfrigérateur. Il faut aussi éviter de prendre des médicaments qui n’ont pas pu être conservés au frais comme recommandé.

Il faut aussi éviter de tenter de récupérer des objets emportés par les vagues ou le courant, car on risque d’être emporté à son tour. De plus, il faut informer les autorités de toute situation dangereuse comme des fils électriques tombés ou des objets lourds transportés par les flots.

Il faut aussi considérer que l’eau provenant d’un puits individuel comme étant non potable. L’eau provenant d’un réseau d’aqueduc peut être considérée comme sûre, à moins d’avis contraire.

Sur sa page Internet, Urgence Québec dit qu’il vaut mieux monter «à l’étage les objets de valeur et ceux qui peuvent être déplacés du sous-sol ou du rez-de-chaussée» et de mettre «à l’abri les produits chimiques ou nocifs tels que les insecticides et les résidus d’huile usagée».

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!