aquabounty.com

BAY FORTUNE, Î.-P.-É. — Deux organisations environnementales demandent au gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard d’ordonner la tenue d’audiences publiques sur un projet industriel qui permettrait la première production mondiale de saumon génétiquement modifié pour la consommation humaine.

Le projet est piloté par la firme américaine AquaBounty Technologies qui possède des installations de recherche et de développement à Bay Fortune près de Souris, dans l’est de la province.

AquaBounty a obtenu la permission de Santé Canada, de l’Agence canadienne d’inspection des aliments et des autorités et des États-Unis pour utiliser du saumon de l’Atlantique génétiquement modifié dans l’alimentation humaine.

À ses installations de Bay Fortune, la compagnie cultive des oeufs de saumon.

Le groupe Earth Action, basé dans le Massachusetts, aux États-Unis, de même que le Conseil des Canadiens, affirment que les activités de Bay Fortune diffèrent maintenant de celles qui avaient fait l’objet d’une approbation des autorités provinciales, l’année dernière. Cela justifie, à leur avis, la tenue d’audiences publiques.

Il y a un an, l’organisme Vigilance OGM déplorait que la population soit confrontée à la commercialisation d’un premier animal génétiquement modifié dans le monde, approuvé au Canada sans aucune consultation et sans études indépendantes.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!