JONATHAN HAYWARD JONATHAN HAYWARD / La Presse Canadienne

CALGARY — Le gouvernement libéral fédéral signifiera clairement son appui à l’expansion de l’oléoduc Trans Mountain lorsqu’il s’entretiendra avec le nouveau gouvernement élu de la Colombie-Britannique, a indiqué jeudi le ministre des Ressources naturelles, Jim Carr.

Mais M. Carr a affirmé que les résultats des élections tenues lundi devaient d’abord être établis avec certitude. Les résultats semblent accorder un gouvernement minoritaire à la leader libérale Christy Clark, mais le portrait pourrait changer après la prise en considération des votes par procuration et des seconds dépouillements.

Un total de 43 membres du parti de Mme Clark ont été déclarés élus, un siège de moins que la majorité.

Le NPD a décroché 41 sièges, et le Parti vert en a obtenu trois. Les deux formations ont affirmé s’opposer à l’expansion de Trans Mountain, et si elles agissent de concert, elles pourraient potentiellement tenter de faire dérailler le projet.

Lors d’un événement à Calgary, M. Carr a affirmé que l’oléoduc avait fait l’objet d’une approbation fédérale conditionnelle après un «examen très rigoureux», et a dit toujours croire que la conclusion du projet est dans l’intérêt national pour la création d’emplois et l’exportation du pétrole brut de l’Alberta vers les marchés asiatiques.

Le ministre n’a pas voulu dire s’il croyait que le projet de construction de l’oléoduc avait été menacé par les résultats électoraux en Colombie-Britannique.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!