TC Media Les premiers ministres Philippe Couillard et Justin Trudeau étaient de passage à Gatineau jeudi.

Des mesures devront être prises pour éviter que des situations semblables se reproduisent, mais les gens devraient être ne mesure de reconstruire leur maison au même endroit s’ils le désirent.

Autant le gouvernement provincial que la Ville de Gatineau ont indiqué qu’il faudra tenir compte de la volonté des sinistrés quand il sera temps de penser à la reconstruction.

«Il faut effectivement reconstruire mieux pour tirer les leçons de ce qui s’est produit, a indiqué le premier ministre du Québec, Philippe Couillard de passage à Gatineau jeudi matin. Mais, il ne faut pas perdre contact avec l’être humain dans tout ça. Il y a des gens qui restent ici depuis deux générations. Tu ne vas pas leur dire du jour au lendemain « va-t-en tu peux plus rester là ». Il faut respecter les gens.»

«On a mandaté le service d’urbanisme pour regarder le cadre légal, a indiqué le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin. Mais on part du même principe. Il y a des gens qui perdent des souvenirs, des gens qui perdent des maisons. Et là on leur demanderait en plus de perdre leur quartier. Je ne suis pas prêt à faire ça.»

«On va regarder l’ensemble des options pour qu’on puisse reconstruire avec des nouvelles normes pour pas qu’on soit encore là-dedans, a mentionné le premier magistrat. Mais à un moment donné il y a des limites aux sacrifices qu’on peut demander à des gens. Il va falloir qu’on soit solidaire de ce qu’ils vivent, qu’on en tient compte et qu’on prépare un cadre légal qui permet, autant que faire se peut, et je pense que ça se peut, de reconstruire, mais en se préparant pour ne pas revivre ce qu’on vit-là.»

Pour sa part, le premier ministre du Canada a souligné l’importance de réfléchir aux changements climatiques dans le développement futur. «Il va falloir qu’on ait des réflexions. Il va falloir qu’on repense à comment on bâti nous villes, comment on voit nos infrastructures.»

«Toutes ces réflexions doivent être faites de façon responsable et respectueuse des gens qui habitent ici et qui dans plusieurs cas vont vouloir continuer de vivre ici», a-t-il ajouté.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!