CODIE MCLACHLAN CODIE MCLACHLAN / La Presse Canadienne

EDMONTON — Les deux principales formations politiques de droite de l’Alberta fusionnent pour devenir le Parti conservateur uni.

Le chef du Wildrose, Brian Jean, et celui du Parti progressiste-conservateur, Jason Kenney, ont révélé les modalités de l’entente, jeudi après-midi.

Celle-ci doit être approuvée par 75 pour cent des membres du Wildrose et par 50 pour cent, plus une voix, des membres progressistes-conservateurs.

Si l’accord est entériné, le nouveau parti établira un comité de direction, dont la mission sera de faire élire un nouveau chef d’ici le 28 octobre.

Des représentants des deux partis négociaient une entente de fusion depuis deux mois.

Jason Kenney avait remporté la course à la direction du Parti progressiste-conservateur en défendant l’idée de fusion entre les deux partis de droite. Les deux chefs ont déjà indiqué qu’ils seront candidats à la direction du nouveau parti.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!