Jean-François Vachon/TC Media L’Association culturelle musulmane de Rouyn-Noranda a fait l’acquisition de la salle La Légion située sur la rue Monseigneur Tessier-Ouest.

L’Association culturelle musulmane de Rouyn-Noranda a effectué l’achat de la salle La Légion situé sur la rue Monseigneur Tessier-Ouest. Elle y installera un centre culturel à cet endroit.

«Le local servira à abriter le centre culturel de notre association, a soutenu le président de l’Association culturelle musulmane de Rouyn-Noranda Mohammed Akkabi. Il y aura de nombreuses activités à l’intérieur. Il y aura des salles de cours, un lieu de prière, une bibliothèque, une salle de rencontre.»

L’Association caressait ce projet depuis longtemps. «Ç’a pris un peu de temps à concrétiser, mais on a fait l’achat du local le 12 mai», a indiqué M.Akkabi.

Depuis longtemps, la communauté de la ville se réunissait dans un local situé sur la rue Gamble. «On a souvent dû louer des salles parce que c’était trop petit pour nos activités», a mentionné le président de l’Association.

Une communauté multiculturelle
Rappelons que la communaulté musulmane de Rouyn-Noranda n’est pas seulement constitué de personnes d’origine arabes. De nombreuses personnes originaires d’Afrique ou même des Québécois ont opté pour cette religion selon M.Akkabi.

Le centre culturel ne servira pas qu’à organiser des activités dédiées à la communauté musulmane. «Certaines sont ouvertes à tout le monde. Il m’est souvent arrivé d’inviter certains de mes voisins à venir partager des repas avec nous», a confié Mohammed Akkabi.

Il reste cependant encore beaucoup de travaux pour l’Association. «On va mettre beaucoup d’efforts parce que le ramadan commence bientôt. On aimerait être en mesure d’utiliser une partie du local», a-t-il mentionné.

Dans l’œil de l’autre
Mohammed Akkabi n’a pas peur des préjugés qui pourraient venir avec l’annonce de cette nouvelle. «Je n’accorde aucune importante aux propos de ces gens. C’est de l’ignorance. Cela fait des années que la communauté musulmane est présente en région. Ce sont des professeurs d’université, des médecins, des étudiants qui sont étudiés pour devenir ingénieurs et qui ont pris la décision de rester», a-t-il signalé.

«Les communautés de Montréal, Québec et partout vivent la même chose. Moi, je suis confiant qu’il n’y aura pas de problèmes avec celle de Rouyn-Noranda et la région», a-t-il ajouté.

Pour le président de l’Association, la différence est présente partout, même au sein de la communauté. «Il y en a qui prie, d’autres non. Certains prennent de la bière, d’autres non. On respecte tous les choix des uns et des autres», a-t-il indiqué.

«La différence, elle existe partout. Nos doigts de la main n’y échappent pas. Ils sont tous de grandeur différente. À la fin, il faut seulement être intelligent et être ouvert à l’autre», a-t-il ajouté.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!