THE CANADIAN PRESS Justin Trudeau.

OTTAWA — Le premier ministre Justin Trudeau pourrait bien profiter de sa visite au Vatican dans dix jours pour demander au pape François les excuses officielles de l’Église catholique concernant les sévices commis par des prêtres dans les pensionnats fédéraux pour Autochtones.

M. Trudeau aura une audience privée avec le pape le 29 mai, dans le cadre de son passage en Europe pour les sommets de l’OTAN et du G7.

La Commission de vérité et réconciliation du Canada avait notamment recommandé dans son rapport que le pape présente les excuses officielles de l’Église à tous les survivants des pensionnats pour Autochtones. La commission émettait le souhait que ces excuses soient présentées en sol canadien.

M. Trudeau, qui s’est engagé à respecter les 94 recommandations du rapport, a déjà promis de discuter avec le pape d’excuses officielles de l’Église, tout en précisant qu’il ne pouvait le forcer à accéder à une telle requête.

Le Vatican a déjà publié en 2009 une déclaration dans laquelle le pape précédent, Benoît XVI, exprimait ses regrets pour le traitement des enfants autochtones dans les pensionnats.

Aussi dans National :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!