THE CANADIAN PRESS

MONTRÉAL — L’heure est au nettoyage dans plusieurs régions fortement touchées par les inondations printanières.

Samedi, des citoyens et des employés municipaux étaient attendus dans différentes villes, notamment à Laval, à Gatineau et à Shawinigan pour participer à des corvées de nettoyage dans les rues.

À Laval, 400 bénévoles étaient inscrits pour participer à la «Grande corvée» samedi et dimanche dans sept secteurs. Des employés municipaux et 70 militaires mettaient aussi la main à la pâte.

La priorité n’est pas que de ramasser les sacs de sable, a précisé le maire de Laval, Marc Demers.

Les déchets laissés par les inondations ou les déchets qui ont été contaminés par les eaux, tels que des meubles, du bois ou des matériaux de construction doivent aussi être récupérés, a expliqué le maire.

«Il y a eu 254 évacuations et 455 infiltrations d’eau de rapportées jusqu’à présent», a indiqué M. Demers pour démontrer le nettoyage à accomplir.

Les Lavallois intéressés à participer à la corvée de nettoyage en fin de semaine pouvaient se présenter au centre Accès de Laval-Ouest, situé sur le boulevard Arthur-Sauvé, où ils seront ensuite amenés vers les lieux de nettoyage par des navettes de la Société de transport de la ville.

À Gatineau, la Ville demandait l’aide de bénévoles afin de ramasser des sacs de sable sur les terrains des sinistrés.

Les citoyens étaient invités à se présenter à l’un des quatre points de rassemblement situés dans les différents secteurs de la ville. Les bénévoles étaient ensuite transportés vers les lieux de nettoyage dans des autobus de la Société de transport de l’Outaouais (STO).

D’autres journées de grand nettoyage pourraient être nécessaires, a indiqué la Ville de Gatineau.

Du côté de Shawinigan, en Mauricie, la Ville lançait aussi un appel aux citoyens pour participer à une corvée de nettoyage dans le quartier Beau-Rivage, samedi matin.

Les bénévoles étaient priés de se présenter au poste de commandement installé à l’intersection du chemin des Bois-Francs et de l’avenue du Beau-Rivage.

La corvée consistait à ramasser entre 5 000 et 7 000 sacs de sable sur les terrains des sinistrés.

Aucune inscription n’était requise à l’avance.

Le maire de Saint-Eustache, Pierre Charron, avait annoncé la tenue d’une corvée de nettoyage, vendredi.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!