MONTRÉAL — À l’approche de la fin des classes et en prévision de la saison estivale, plusieurs camps de jour tiennent présentement leur période d’inscription.

À Montréal, l’entreprise Bandana propose pour une deuxième année un camp de jour sortant de l’ordinaire:`un service de garde pour des jeunes de 10 à 15 ans et leur chien.

Les activités seront offertes à Beaconsfield en juillet, puis le camp se déplacera à Westmount pour le mois d’août.

L’an dernier, 40 enfants avaient participé au camp de jour affirme la fondatrice de Bandana, Mariane Bolla.

Selon elle, les jeunes deviennent beaucoup plus responsables envers leur chien, les parents n’étant pas sur place pour prendre soin de la bête.

Il s’agit aussi d’une occasion pour les enfants de créer un lien plus fort avec leur animal avance Mme Bolla.

Les journées débutent, beau temps, mauvais temps, avec une marche, car «c’est cela la réalité d’être propriétaire canin» explique Mme Bolla.

D’autres activités d’apprentissage sont ensuite organisées. Par exemple, les jeunes apprennent à comprendre le langage canin, comme ce que signifie un chien quand il montre les dents.

Les parents intéressés doivent d’abord remplir un questionnaire en ligne concernant leur chien. Ils doivent ensuite se présenter en compagnie de l’animal pour une évaluation afin de s’assurer que le chien est à l’aise avec des enfants et en compagnie d’autres bêtes.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!