TC Media - Ghyslain Bergeron La conductrice de ce VUS a perdu la maîtrise de son véhicule après avoir été distraite par son chat dans l'habitacle.

Deux femmes ont subi des blessures mineures, lundi après-midi, à la suite d’un accident de la route sur le boulevard Patrick, à Drummondville.

Les femmes à bord du VUS circulaient vers le sud quand le chat qu’elles transportaient a distrait la conductrice âgée de 19 ans. Le véhicule a quitté la route pour monter sur le terrain d’une résidence. Par la suite, il a fracassé quelques petits arbres avant de terminer sa course contre le tronc d’un arbre mature. Le VUS a été lourdement endommagé à l’avant. La vitesse sur cette portion de la route est limitée à 50 km/h.

«J’ai entendu un gros bruit. Quand je suis sorti de la maison, j’ai vu le véhicule arrêté sur le terrain qui appartient à mon fils», a commenté le voisin du 1400 boulevard Patrick. Les blessures des deux victimes ne mettraient pas en danger leur vie.

Selon l’article 442 du Code de la sécurité routière, il est interdit de conduire un véhicule routier quand un animal obstrue la vue du conducteur ou gêne sa conduite. En cas d’infraction, le contrevenant s’expose à une amende de 30 $ à 60 $. De plus, lors d’un freinage brusque ou d’un accident, le poids d’un animal – et de sa cage de transport (s’il en a une) – est multiplié par 20. C’est tout un projectile. La SAAQ recommande aussi d’attacher avec un harnais l’animal, d’installer un filet de sécurité ou une barrière et de le mettre dans une cage de transport qui est solidement attachée avec une ceinture de sécurité. Il ne faut pas non plus conduire avec un animal sur les genoux. Non seulement c’est interdit, mais en plus de nuire à la conduite, l’animal s’expose à des blessures graves lors du déploiement d’un coussin gonflable.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!