TORONTO — Un élu à l’Assemblée législative de l’Ontario soutient qu’il a été exclu du Parti progressiste-conservateur lorsque le chef a appris qu’il faisait défection.

Le chef Patrick Brown a annoncé dimanche dans un communiqué qu’il chassait du caucus Jack MacLaren, à cause d’une vidéo de 2012 où il semblait avoir des intentions non déclarées. M. Brown lui reprochait aussi ses commentaires négatifs sur les droits de la minorité francophone.

M. MacLaren soutient que cette vidéo n’avait jamais été évoquée au parti il y a cinq ans, et il se demande pourquoi elle est soudainement problématique aujourd’hui.

Le député de Carleton-Mississippi Mills, à Ottawa, a par ailleurs confirmé qu’il avait joint vendredi les rangs du Parti Trillium (droite), et qu’il comptait en faire l’annonce officielle mardi en conférence de presse. Il soutient que lorsque les conservateurs l’ont appris, ils l’ont exclu du caucus dimanche matin.

M. MacLaren explique qu’il a quitté les rangs des progressistes-conservateurs parce qu’il s’oppose surtout à l’idée d’une «taxe sur le carbone», proposée par le chef Brown pour remplacer le système de plafonnement et d’échange de droits d’émissions mis en place par le Québec et la Californie. Les libéraux de Kathleen Wynne ont promis d’adhérer à ce système de «bourse du carbone».

Le député dissident s’est présenté brièvement lundi à l’Assemblée législative, mais on avait déménagé son siège de quelques places, pour l’éloigner des progressistes-conservateurs. Officiellement, M. MacLaren siège à titre d’indépendant.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!