NOYES, Minn. — Une femme de 57 ans et possiblement originaire du Ghana, en Afrique, est morte pendant qu’elle tentait d’atteindre la frontière canadienne, a confirmé le bureau du shérif de la municipalité de Noyes, au Minnesota.

Mavis Otuteye avait d’abord été portée disparue, mardi, après avoir été aperçue dans le comté de Kittson le 22 mai.

Son corps a été retrouvé près de Noyes, vendredi.

Selon l’autopsie initiale, la femme serait morte d’hypothermie, mais une dernière autopsie doit avoir lieu.

Les autorités ont indiqué qu’il pleuvait cette nuit-là et qu’il faisait froid, ajoutant que les immigrants qui se déplacent le soir peuvent se perdre et que la région est très peu habitée.

La communauté de Noyes est située tout près de la ville canadienne d’Emerson, au Manitoba, qui est l’un des postes frontaliers les plus fréquentés par les migrants clandestins pour entrer au Canada.

Depuis le début de l’année, 1 993 tentatives d’entrées ont été interceptées au Québec, 477 au Manitoba et 233 en Colombie-Britannique, selon les chiffres de la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

La police croit que Mavis Otuteye se dirigeait vers Emerson.

Les autorités américaines ont indiqué que le cas de Mme Otuteye faisait toujours l’objet d’une enquête.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!