Chantal Lévesque / Métro

MONTRÉAL — Les pompiers non syndiqués, dans la municipalité de Lanthier, se retrouveront désormais syndiqués, à la suite d’une décision du tribunal qui a fusionné quelques syndicats de pompiers dans la région des Laurentides.

Le Tribunal administratif du travail a rendu une décision en ce sens, après s’être penché sur une cause touchant le Syndicat des pompiers de Sainte-Agathe-des-Monts, le Syndicat des pompiers de Val-Morin, le Syndicat des pompiers de Val-David, celui de Sainte-Lucie-des-Laurentides et celui de la Régie incendie des Monts, en plus des pompiers de la municipalité de Lanthier qui, eux, n’étaient pas syndiqués.

À la base, ce sont les Villes de Sainte-Agathe-des-Monts, Sainte-Lucie-des-Laurentides, Val-Morin, Val-David et Lanthier qui avaient décidé de se doter d’un seul organisme en matière de sécurité publique et de protection contre les incendies.

Toutefois, le nouveau service d’incendie s’est retrouvé devant un casse-tête. Le transfert à la Régie incendie des Monts des conventions collectives, des accréditations syndicales et des ententes en vigueur dans les municipalités «engendre de sérieuses difficultés au niveau de la gestion des ressources humaines et des relations du travail, étant donné que les conditions de travail des pompiers provenant des cinq municipalités constituantes sont disparates», écrit le tribunal dans sa décision.

De plus, le juge administratif Gérard Notebaert ajoute que la coexistence d’employés non syndiqués, à Lanthier, avec d’autres, qui sont syndiqués, dans les autres municipalités, était «susceptible de causer d’importantes difficultés au niveau de la gestion des ressources humaines», étant donné que ces pompiers accomplissent les mêmes fonctions, au sein de la même brigade, sur le même territoire, avec le même directeur.

Il a donc décidé que les pompiers non syndiqués de Lanthier feraient désormais partie de la nouvelle unité d’accréditation syndicale.

Et, de toute façon, une entente était déjà intervenue entre le Syndicat des pompiers et pompières du Québec et la Régie incendie des Monts quant aux fusions des accréditations syndicales. Ils avaient tout simplement demandé au tribunal d’entériner cette entente.

Fait à noter, le Tribunal administratif du travail a aussi décidé qu’il n’y avait pas lieu de tenir un scrutin de représentation syndicale, puisque les pompiers de Lanthier ne représentent que 12,5 pour cent des effectifs totaux de la nouvelle brigade, soit 11 sur 88.

Au final, c’est la convention collective négociée entre la Ville de Sainte-Agathe-des-Monts et le Syndicat des pompiers et pompières du Québec, section locale Sainte-Agathe-des-Monts, qui s’appliquera à l’ensemble des salariés.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!