Getty Images/iStockphoto

Un processus de consultation préalable aux audiences sur Énergie Est est lancé auprès des Autochtones et du public par l’Office national de l’Énergie (ONÉ).

L’ONÉ a indiqué lundi avoir désigné quatre membres pour diriger jusqu’au 15 juillet des activités de consultation des Autochtones et du public «en vue de façonner le processus d’audience». La période de commentaires prendra fin le 15 juillet.

Les commentaires seront reçus à l’occasion de «réunions» avec les Autochtones et au moyen d’une nouvelle plateforme en ligne, a-t-on mentionné par communiqué.

Les quatre membres de l’Office espèrent mobiliser plus de 200 groupes autochtones susceptibles d’être touchés par les projets. Les discussions viseront notamment «à cibler les meilleurs moyens de présenter la preuve traditionnelle orale», a-t-on indiqué.

Les quatre membres de l’Office, indépendants du comité d’audience, qui dirigeront les activités incluent Alain Jolicoeur, diplômé notamment de l’Université Laval en génie physique et comptant plus de 35 années dans la fonction publique fédérale.

À ses côtés figurera Wilma Jacknife, titulaire d’un doctorat en sciences juridiques et droit et politiques des peuples autochtones de l’Université de l’Arizona, qui exerce depuis plus de 15 ans le droit en cabinet privé et à titre de conseillère juridique de la Première Nation Cold Lake, en Alberta.

Les deux autres membres sont Damien Côté, qui compte une vaste expérience en droit, en réglementation et en gestion dans le Nord canadien, et Ronald Durelle, fonctionnaire d’expérience à la retraite du gouvernement du Nouveau-Brunswick.

L’oléoduc de 4600 kilomètres devrait acheminer quotidiennement 1,1 million de barils de pétrole des sables bitumineux de l’Alberta jusqu’à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick. Au Québec, on prévoit la construction de 648 kilomètres de canalisation.

Initialement, la mise en service de ce projet évalué à 15,7 G$ était prévue pour 2020.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!