WASHINGTON — La Maison-Blanche affirme que le président américain Donald Trump compte nommer Kelly Knight Craft comme nouvelle ambassadrice des États-Unis au Canada.

Mme Knight Craft est une grande donatrice politique et philanthrope ayant des liens personnels avec l’industrie du charbon et des relations professionnelles avec la Maison-Blanche et le Sénat américain.

La femme originaire du Kentucky avait été désignée par le président George W. Bush comme déléguée des États-Unis aux Nations unies en 2007, et elle a aussi cofondé un organisme de bienfaisance pour fournir de la nourriture, un refuge et des vêtements à des enfants sri-lankais sans-abri ou orphelins à la suite du tsunami dévastateur de 2004.

La Maison-Blanche a affirmé par communiqué tard mercredi que M. Trump a choisi Kelly Knight Craft pour occuper le poste vacant depuis janvier.

Bruce Heyman, l’ancien ambassadeur des États-Unis au Canada, a quitté ses fonctions le 20 janvier, ayant dit qu’il respecterait l’appel à ce que les ambassadeurs choisis par l’ancien président Barack Obama quittent avant le jour de l’assermentation de M. Trump.

La nomination de Mme Knight Craft comme ambassadrice des États-Unis au Canada doit être approuvée par le Sénat américain.

Des sources internes ont affirmé à La Presse canadienne que l’administration Trump souhaite qu’elle soit confirmée dans ses fonctions rapidement afin qu’elle puisse être en place lors de négociations sur l’Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA) à la mi-août.

Son mari est le milliardaire du charbon Joe Craft, qui est considéré l’individu non élu le plus puissant du Kentucky. Il était un détracteur des politiques environnementales de l’administration Obama et conduit un véhicule utilitaire sport comportant l’inscription «Amis du charbon» («Friends of Coal») sur la plaque d’immatriculation.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!