Pavlos Vrionides

OTTAWA — Des avions militaires canadiens qui participent à la mission en Syrie pourraient être impliqués bien malgré eux dans la nouvelle dispute qui oppose la Russie aux États-Unis.

Moscou a averti que ses troupes allaient abattre tout aéronef qui survolerait la région située à l’ouest de l’Euphrate après que les États-Unis eurent abattu dimanche un avion du régime syrien.

Les autorités américaines ont affirmé que le jet syrien venait de larguer des bombes près de troupes combattant Daech (le groupe armé État islamique). La Syrie et la Russie rejettent cette lecture des événements.

Des avions militaires canadiens survolent la Syrie depuis plusieurs mois dans le cadre de l’opération militaire dirigée par les États-Unis pour déloger les djihadistes.

La Défense nationale dit suivre la situation de près, mais refuse d’indiquer si des avions canadiens sont actifs ces jours-ci en Syrie et s’ils sont en quelconque danger.

Le gouvernement Trudeau examine la possibilité d’effectuer certains changements à la mission canadienne pour combattre Daech, dont le mandat expire le mois prochain.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!