VICTORIA — Les néo-démocrates de la Colombie-Britannique présenteront une motion amendée, lundi, dans le but de défaire le gouvernement minoritaire de la première ministre libérale Christy Clark.

Le leader parlementaire du NPD, Mike Farnworth, affirme que l’opposition présentera une motion de défiance en tant qu’amendement au débat portant sur le discours du Trône livré jeudi dernier.

Selon M. Farnworth, la motion demandera la tenue immédiate d’un vote, mais il serait surprenant que cela se produise, puisque l’unanimité est requise pour ce faire au sein de l’ensemble des députés de l’Assemblée législative, incluant les libéraux.

M. Farnworth dit s’attendre à ce qu’un vote de défiance sur le discours du Trône ait lieu jeudi, ce qui pourrait faire tomber les libéraux après un règne de 16 ans à la tête de la province.

Les néo-démocrates et les verts se sont entendus pour combiner leurs votes pour la motion de défiance dans le but de faire tomber le gouvernement.

Lors des élections le mois dernier, les libéraux ont remporté 43 sièges de l’Assemblée législative: il ne leur manquait qu’un seul siège pour décrocher une majorité en Chambre.

Le NPD ayant obtenu 41 sièges et le Parti vert ayant élu trois députés, ces deux partis détiennent 44 sièges sur les 87 que compte l’Assemblée législative.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!