TC Media

TORONTO — Air Miles a modifié les récentes limites imposées à l’échange de points de son programme pour les achats réalisés chez ses détaillants partenaires.

Le gestionnaire de programme de fidélisation a indiqué que la nouvelle limite quotidienne pour les échanges de points en magasins serait haussée, dans la plupart des cas, à 100 $. Air Miles a établi une limite différente pour les échanges réalisés dans les stations-service de Shell — où le plafond est plutôt de 60 $ par transaction.

Les nouvelles limites, en vigueur à compter de lundi, représentent une hausse par rapport à la limite quotidienne de 50 $ établie en avril.

Les échanges de points «Argent Air Miles» en magasin ont été brièvement interrompus en mars après que l’exploitant du programme eut découvert que des fraudeurs avaient réussi à voler des points pour régler des achats.

En avril, certains membres du programme ont exprimé leur frustration face à la nouvelle limite quotidienne de 50 $. Ce plafond était précédemment de 750 $.

Le programme de fidélisation a aussi attisé le mécontentement de plusieurs membres l’an dernier avec sa proposition de supprimer les points Air Miles inutilisés cinq ans après leur obtention, pour finalement abandonner cette idée quelques semaines avant qu’elle n’entre en vigueur.

Ce changement de cap sur l’expiration des points après cinq ans a notamment choqué les membres qui ont échangé leurs points en prévision de leur expiration, mais qui affirment qu’ils ne l’auraient pas fait s’ils avaient su qu’Air Miles allait abandonner cette politique.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!