Wikicommons

Un enfant a été porté disparu dans la communauté autochtone de Pakua Shipi, en Basse-Côte-Nord.

Le garçon de six ans a été aperçu pour la dernière fois dimanche après-midi, au moment où il se baignait avec plusieurs petits camarades dans la rivière Saint-Augustin.

Au total, entre 15 et 20 enfants se trouvaient sur place.

La disparition de l’un d’entre eux a été signalée vers 15 h 30. Un appel de détresse a alors été logé au poste local de la sécurité publique.

Des recherches ont déjà été menées dans l’eau et sur les berges par des membres de cette organisation ainsi que par des Rangers canadiens. Ces derniers font partie de la réserve des Forces armées canadiennes et ils ont l’habitude de mener diverses interventions d’urgence dans les régions éloignées.

Des plongeurs de la Sûreté du Québec doivent également mettre l’épaule à la roue sous peu. Ils sont attendus à Pakua Shipi lundi après-midi.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!