The Associated Press

OTTAWA — Alors que le gouvernement fédéral se demande s’il doit renouveler ou non la mission du Canada contre Daech (le groupe armé État islamique), une autre sorte de bataille se prépare en Irak.

Le peuple kurde en Irak se prépare à participer à un référendum sur l’indépendance, en septembre.

Cette initiative a été lancée malgré l’opposition féroce du gouvernement central à Badgad, et l’objection des États-Unis, de l’Europe et de la plupart des voisins de l’Irak.

Affaires mondiales Canada a affirmé qu’il appuyait l’unité en Irak, mais mis à part cela, le ministère est resté plutôt discret publiquement sur la question du référendum.

Le gouvernement Trudeau avait pourtant été prévenu, en novembre 2015, que l’appui de l’armée canadienne aux Kurdes pourrait un jour être utilisé pour les aider à se séparer du reste de l’Irak.

Les libéraux avaient répondu à cet avertissement en augmentant le nombre de soldats canadiens sur le terrain avec les Kurdes dans le combat contre Daech et en s’engageant à leur fournir des armes.

Le gouvernement devrait annoncer dans les prochains jours si ses troupes demeureront en Irak après la fin du mois.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!