SPVM Van Son Nguyen

MONTRÉAL — Le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) a fait savoir lundi qu’il ne portera pas en appel le jugement qui avait ordonné l’arrêt des procédures criminelles intentées contre Van Son Nguyen, qui avait été accusé de meurtre.

L’homme de 52 ans avait obtenu ce jugement en sa faveur le 19 mai dernier, en raison de délais déraisonnables écoulés entre le moment de son arrestation et la date prévue pour son procès, selon les barèmes établis par l’arrêt Jordan de la Cour suprême du Canada.

Le citoyen britannique n’était déjà plus au Canada depuis le début juin, ayant quitté le pays après le jugement.

Les proches de la victime ont été avisés de la décision du DPCP, a indiqué son porte-parole, Jean Pascal Boucher.

Van Son Nguyen avait été accusé de meurtre non prémédité survenu en 2013 sur les lieux d’une culture illégale de cannabis située dans le quartier Saint-Michel, à Montréal. Il avait blessé mortellement un autre homme après lui avoir infligé 34 coups de machette.

Il avait attendu son procès pendant plus de quatre ans et demi, ce qui est bien au-delà du plafond de 30 mois fixé par le plus haut tribunal du pays dans l’arrêt Jordan, pour les causes en Cour supérieure.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!