TC Media/Archives La prison de Bordeaux.

Le ministère de la Sécurité publique du Québec a annoncé lundi qu’il organiserait des commémorations pour souligner le 20e anniversaire des meurtres des agents des services correctionnels Diane Lavigne et Pierre Rondeau, tués en 1997.

C’est 20 ans jour pour jour après l’assassinat de Diane Lavigne, survenu le 26 juin 1997 alors que l’agente se rendait chez elle après son quart de travail à la prison de Bordeaux, que le ministre Martin Coiteux en a fait l’annonce. «Ce tragique événement nous rappelle, 20 ans plus tard, l’importance du rôle joué par les agents de services correctionnels au sein du système judiciaire. Leur travail est un défi de chaque instant et nous devons prendre un moment pour les remercier d’assurer la sécurité des Québécois», a-t-il indiqué dans un communiqué.

C’est notamment pour ce meurtre, et celui de Pierre Rondeau, tué le 8 septembre 1997 alors qu’il conduisait un fourgon cellulaire, que le motard Maurice «Mom» Boucher a été condamné à 25 ans de prison en 2002. Il avait été acquitté d’avoir commandé ces deux assassinats quatre ans auparavant.

Afin de rendre hommage aux agents Lavigne et Rondeau, une messe sera célébrée à l’église Marie-Reine-des-Coeurs, dans le quartier Mercier à Montréal, le 9 septembre prochain.

 

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!