MONTRÉAL — Les policiers de Trois-Rivières ont repêché, mercredi matin, le corps d’un pêcheur qui avait été porté disparu la veille.

Le cadavre a été repéré par une citoyenne dans le fleuve Saint-Laurent, à la limite de Trois-Rivières et de Champlain. Il avait dérivé sur une dizaine de kilomètres.

Le quinquagénaire, dont l’identité n’a pas été rendue publique, avait été reconduit par un ami pour aller pêcher entre l’île Saint-Quentin et l’île de la Poterie, là où se trouve l’usine de la papetière Kruger-Wayagamack.

«Son ami devait venir le chercher environ une heure trente plus tard, mais lorsqu’il est revenu, il ne l’a pas retrouvé», a expliqué le sergent Luc Mongrain en entrevue avec La Presse canadienne.

Les policiers ont été avisés de sa disparition vers 22h00, mardi.

Des recherches terrestres et nautiques ont aussitôt été entreprises, mais ont dû être interrompues vers minuit trente.

«Il y a eu des orages et de fortes pluies qui ont fait cesser les recherches», a précisé le sergent Mongrain.

L’endroit où la victime s’était rendue pêcher se trouve en plein coeur de la ville, sur les berges de la rivière Saint-Maurice, là où elle se jette dans le Saint-Laurent.

Le dossier a été confié aux enquêtes afin de déterminer les causes et circonstances du décès.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!