Justin Tang Justin Tang / La Presse Canadienne

OTTAWA — Le président italien, Sergio Mattarella, soutient que l’Europe apprend beaucoup de l’approche du Canada vis-à-vis la «nouveauté» que constitue l’administration du président Donald Trump aux États-Unis.

En visite à Ottawa, le président Mattarella a déclaré que l’exemple que donne le Canada en tentant de trouver un terrain d’entente avec les États-Unis ouvre la voie à de bonnes relations diplomatiques entre Washington et l’Europe — malgré leurs divergences quant au libre-échange, à la crise des migrants et à la lutte contre les changements climatiques.

Le dirigeant italien a tenu ces propos en entrevue, mercredi, après s’être entretenu avec le premier ministre Justin Trudeau sur la colline du Parlement.

Il a aussi affirmé que les nouveaux locataires de la Maison-Blanche devront être «éprouvés par le temps». La force du peuple américain et de ses institutions assurera que le pays demeure un solide allié de l’Europe, a-t-il ajouté.

Lors de son séjour d’une semaine au Canada, Sergio Mattarella doit se rendre à Montréal, à Toronto, de même qu’à Vancouver.

Mardi, le gouverneur général David Johnston a tenu un dîner d’État à son honneur à Rideau Hall, célébrant les valeurs d’inclusion et de diversité que partagent les deux pays.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!