FREDERICTON — Énergie Nouveau-Brunswick (NB) rapporte que les coûts de la tempête de verglas de janvier dernier se sont élevés pour la société d’État à 30 millions $.

Malgré cette facture de l’événement qui a principalement touché la Péninsule acadienne, Énergie NB a enregistré un bénéfice de 27 millions $ pour l’exercice 2016-2017 et a diminué sa dette nette de 13 millions $.

En publiant ses résultats financiers et d’exploitation pour 2016-2017, la société d’État ajoute que plusieurs initiatives d’exploitation ont également progressé,. Elle cite notamment la décision d’assurer l’avenir de la centrale de Mactaquac, la modernisation du réseau électrique grâce au réseau intelligent et l’atteinte des meilleurs résultats d’exploitation à la centrale nucléaire de Point Lepreau depuis sa remise à neuf.

Le président-directeur général d’Énergie NB, Gaëtan Thomas, affirme qu’en 2016-2017, la société d’État a continué à miser sur la sécurité et sur sa capacité de contribuer à la viabilité financière de la province en exploitant la société de façon fiable et écologiquement durable.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!