Getty Images | iStockphoto

TORONTO — La société de solutions de paiements Interac a suspendu vendredi son service de virements électroniques, alors qu’elle continuait à chercher une solution aux problèmes techniques qui l’accablent depuis jeudi soir.

Le service Virement Interac permet à ses utilisateurs de transférer de l’argent par l’entremise d’internet. Interac a précisé que ses autres services, notamment ceux pour le paiement par carte débit ou par téléphone cellulaire, n’étaient pas touchés par le problème.

Interac a d’abord annoncé qu’elle connaissait des difficultés jeudi soir, via Twitter, en précisant que le service était indisponible pendant que ses techniciens tentaient de régler le problème. La société a indiqué environ une heure plus tard que le service avait été rétabli, seulement pour annoncer quelques heures plus tard, dans un nouveau micromessage sur Twitter, que les difficultés se poursuivaient.

Vendredi après-midi, après avoir affirmé que le service était opérationnel, mais qu’il connaissait certains «problèmes intermittents», Interac a décidé de mettre sa plateforme de virement hors ligne pour mieux permettre à ses techniciens de poursuivre leur travail.

Le problème technique «interne» entraînait des problèmes intermittents dans le traitement des transactions, mais Interac assure que le système est resté sécuritaire et ses données, protégées.

Selon l’entreprise, tous les transferts entamés lors de la suspension du service sont sécurisés et ils seront traités aussitôt que le système sera remis en marche.

Interac n’a pas précisé à quel moment son service pourrait reprendre, se limitant à indiquer qu’elle tentait de corriger le problème «aussi rapidement que possible».

Plusieurs utilisateurs se sont tournés vers Twitter pour obtenir des précisions ou signaler le problème. Certains ont notamment mentionné qu’ils n’étaient pas capables d’effectuer de virement pour payer leur loyer du mois de juillet.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!