Joseph Frederick | The Associated Press

ST.CATHARINES, Ont. — Un médecin canadien fait partie des blessés de la fusillade qui a eu lieu au Lebanon Hospital, l’un des grands hôpitaux du Bronx, à New York, la semaine dernière.

Justin Timperio, âgé de 29 ans, de St.Catharines, en Ontario, est l’une des six personnes blessées par l’ancien employé de l’hôpital qui a ouvert le feu, tuant une médecin, vendredi, selon la police.

Le père de Justin Timperio, Luciano Timperio, a dit que l’assaillant a tiré sur son fils «entre six et neuf fois», ce qui a endommagé son foie et d’autres organes internes.

Il a déclaré que l’état de son fils s’est suffisamment stabilisé pour pouvoir être opéré lundi.

Luciano Timperio a dit que Justin est sous sédatif et il ne peut pas parler à cause d’un tube inséré dans sa gorge pour aider sa respiration.

Justin Timperio est diplômé de l’Université Brock à St Catharines et de l’Université américaine des Caraïbes. Son père a fait savoir qu’il a commencé à travailler au Lebanon Hospital il y a environ trois ans, dans le cadre de la partie clinique de ses études en médecine.

Il a ensuite été admis au programme de résidence en médecine de famille de l’établissement, où il a travaillé durant la dernière année.

«Il venait de terminer la première année et il allait commencer la deuxième», a déclaré son père. «En fait, il était censé commencer la deuxième.»

Luciano Timperio a également fait part de ses regrets quant au manque de possibilités au Canada pour les étudiants en médecine comme son fils.

«C’est une honte que nos garçons et nos filles doivent aller à l’étranger pour être formés» , a-t-il déclaré.

D’autres, parmi les victimes du tireur, étaient également médecins dans cet hôpital.

L’assaillant, le Dr Henry Bello, avait été contraint de démissionner du Lebanon Hospital en 2015, à la suite d’allégations de harcèlement sexuel.

Vendredi, il s’était rendu à l’hôpital avec une arme cachée sous un sarrau blanc, et avait ouvert le feu sur 7 personnes, tuant une médecin, avant de retourner l’arme contre lui, selon la police.

Un représentant des forces de l’ordre qui s’exprimait sous le couvert de l’anonymat a dit à l’Associated Press que M. Bello, quand il est arrivé au centre Bronx Lebanon, a demandé à voir un médecin qu’il tenait responsable de son départ forcé, en 2015, de l’établissement.

Le médecin réclamé n’était pas sur les lieux à ce moment.

La victime, une médecin de famille qui était âgée de 32 ans, travaillait en temps normal dans une clinique satellite du Bronx Lebanon, ont indiqué des responsables de l’hôpital. Vendredi, elle remplaçait quelqu’un à l’établissement central.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!