Roger St-Laurent | Société des traversiers du Québec

Le service de la traverse Matane–Baie-Comeau–Godbout reprendra mardi, après un arrêt de trois jours causé par une défaillance de circuits électriques et électroniques.

Le problème est survenu samedi après-midi, lorsque le capitaine du bateau a constaté des problèmes de propulsion. Il a pris la décision de jeter l’ancre à 1,6 km du quai de Matane.

Le navire a finalement pu regagner son port d’attache en soirée, avec ses 202 passagers et 44 membres d’équipage à bord.

Le service reprendra mardi à compter de 9h, en partance de Matane, et à midi en partance de Godbout. Par la suite, le service se poursuivra selon l’horaire régulier, soit un aller-retour Matane-Baie-Comeau en après-midi.

La priorité des espaces pour véhicules à bord sera offerte aux clients ayant déjà réservé pour les deux départs de mardi matin. Ensuite, dans l’ordre, elle sera offerte à la clientèle ayant fait une réservation pour les départs du 1er juillet en après-midi, suivi de ceux du 2 juillet et enfin, du 3 juillet.

En guise de compensation pour les inconvénients causés par l’arrêt de service, cette clientèle se verra offrir un aller simple gratuit à titre de passager, applicable d’ici au 31 décembre 2017.

La porte-parole de la Société des traversiers du Québec (STQ), Maryse Brodeur, a précisé que des experts avaient examiné le navire touché, le F.-A.-Gauthier, afin de résoudre le problème.

«Tout au long des minutes et des heures qui ont suivi, l’investigation s’est poursuivie par le personnel navigant et les experts de la STQ en compagnie d’experts externes, et on a pu régulariser la situation. Au moment où on se parle, il y a un dernier expert qui devrait arriver cette nuit pour valider les interventions qui ont été faites, et il y aura des tests en mer très tôt (mardi) matin, et ensuite, on sera en mesure de quitter pour 9 h comme prévu», a-t-elle expliqué.

Selon Mme Brodeur, le service de traversier accueille à cette période-ci de l’année de 500 à 800 passagers par jour.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!