La Presse Canadienne

NORWAY, Î.-P.-É. — Deux des baleines noires de l’Atlantique Nord retrouvées mortes dans le golfe du Saint-Laurent semblent avoir souffert d’un traumatisme contondant, mais il est encore trop tôt pour exclure d’autres causes qui expliqueraient les décès.

Des spécialistes des mammifères marins ont dévoilé lundi les résultats préliminaires des nécropsies faites sur les carcasses de trois des six baleines noires.

La Marine Animal Response Society indique qu’une troisième baleine a souffert d’un «enchevêtrement chronique» et que toutes les carcasses étaient dans un stade avancé de décomposition.

Les experts continueront d’analyser les résultats et présenteront un rapport final d’ici les deux prochains mois.

Le groupe souligne que plus de 40 personnes ont participé aux autopsies animales dans le village de Norway, à l’Île-du-Prince-Édouard. Il ajoute que la mort de ces six mammifères représente environ un pour cent des quelque 525 baleines noires, une espèce en voie de disparition.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!