Chantal Levesque/Métro

SAINT-JACQUES, Qc — Une femme dans la cinquantaine a perdu la vie dans une violente collision entre une automobile et un camion en début de nuit, mercredi, dans la région de Lanaudière. Selon la Sûreté du Québec (SQ), la collision pourrait avoir été délibérément provoquée.

La victime, qui était passagère de l’automobile, a péri lorsque le véhicule a pris feu sous l’impact de la collision. Le conducteur de l’automobile a été blessé et on l’a transporté à l’hôpital.

Le camionneur a quant à lui été transporté à un centre hospitalier pour un choc nerveux, mais il a pu regagner son domicile par la suite.

Les circonstances de la collision ne sont pas encore confirmées. Cependant, dès que son état de santé le permettra, le conducteur de l’automobile sera rencontré par des enquêteurs de l’escouade des crimes contre la personne de la SQ.

«Le geste volontaire fait partie des hypothèses à l’étude. Par contre, les enquêteurs n’ont pas été en mesure de rencontrer le conducteur de la voiture, car il a subi des blessures graves», a expliqué le porte-parole de la SQ, Claude Denis.

L’automobiliste de 75 ans est considéré comme un suspect dans cette affaire et «demeure sous surveillance policière à l’hôpital», a déclaré le porte-parole.

D’ailleurs, les policiers ont fouillé deux résidences de Saint-Charles-Borromée, dans Lanaudière, mercredi, afin de déterminer les événements ayant pu précéder l’accident, a ajouté M. Denis.

La collision s’est produite vers minuit 30 sur la route 158, entre Saint-Alexis et Saint-Jacques, à quelques kilomètres au sud-ouest de Joliette. Il semble que l’automobile ait dévié de sa trajectoire avant de percuter le camion lourd.

Un tronçon de la route 158 a été fermé près de l’intersection de la route 341 afin de permettre aux agents de police de mener leur enquête.

Une autopsie sera pratiquée sur le corps de la victime.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!