Josie Desmarais/Métro

Le maire Régis Labeaume indique que la réflexion se poursuit pour assurer la sécurité des piétons dans la Ville, mais juge qu’il ne faut pas faire l’erreur de comparer Québec à Montréal, qui vient d’annoncer son intention d’abaisser la vitesse de 50 km/h à 30 km/h dans la plupart de ses rues.

«Le même modèle ne peut pas s’appliquer partout. Comme ici, le modèle qu’on a ne peut pas s’appliquer à Normandin», a illustré le maire. «Montréal, c’est Montréal, avec le genre de ville qu’ils ont et le genre de population qu’ils ont et nous, c’est Québec. Nous, c’est simple: c’est toujours la sécurité». 

La question de la sécurité des piétons est sur la table depuis longtemps, résume le maire: «On réfléchit toujours nos affaires. Le bureau des Transports travaille et on va voir ce qu’on va faire». Parmi les mesures déjà mises de l’avant pour contrôler la vitesse des automobilistes, Régis Labeaume nomme les radars photo et les rues conviviales, entre autres.

Après analyse des statistiques, le maire rapporte un nombre peu élevé d’accidents impliquant des piétons à Québec. Il se dit aussi convaincu que «les gens de Québec roulent beaucoup plus lentement qu’ailleurs; qu’à Montréal».

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!