MONTRÉAL — Comment attirer un vacancier québécois au Vermont? Notamment avec de la poutine, si l’on se fie au contenu d’une vidéo de l’Office du tourisme de cet État américain, récemment diffusée.

La courte vidéo promotionnelle a été créée entre autres pour souligner les 150 ans du Canada, «une occasion spéciale», a indiqué en entrevue téléphonique un responsable de l’Office du tourisme du Vermont, Steven Cook.

Elle s’ouvre par une invitation personnelle du gouverneur du Vermont, Phil Scott, puis des images de l’État défilent — narration en français incluse — et soudain… gros plan sur une poutine!

Le contenu de la vidéo vise à montrer ce que le Québec et le Vermont ont en commun, dit-il.

Une frontière, certes, mais il y a aussi des traditions et des choses qu’ils partagent.

M. Cook rappelle qu’il y a de forts liens familiaux entre les populations de la province et de l’État, soulignant que de nombreux Vermontais ont des noms de famille français, héritage de l’exode rural des Québécois à partir de la seconde moitié du 19e siècle. Dans la capitale de l’État, Montpelier, les panneaux sont bilingues.

Mais pourquoi la poutine?

«C’était mon idée! a lancé M. Cook avec enthousiasme. C’est ma main que vous voyez tenir le plat.»

Histoire de nous montrer ce qui nous unit, dit-il.

«Nous aimons la nourriture, nous aimons la bière et nous aimons les sites spectaculaires.»

Il dit avoir pensé que les Québécois seraient surpris de trouver de la poutine au Vermont, le seul État américain, à sa connaissance, qui offre le mélange de frites, de fromage en grain et de sauce brune.

«J’ai pensé que cela attirerait l’attention. Et que cela ferait sourire.»

Mais les Québécois pourront aussi découvrir des choses très différentes au sud de la frontière, assure-t-il.

L’an dernier, plus de 2,3 millions de passagers en voiture ont franchi la frontière du Québec pour se rendre au Vermont, selon les statistiques du département des Transports des États-Unis.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!