100 MILE HOUSE, C.-B. — L’état d’urgence a été décrété à l’échelle de la province en Colombie-Britannique après l’apparition de douzaines de nouveaux feux de forêt vendredi, détruisant des bâtiments et obligeant des milliers de personnes à quitter leur domicile.

Le ministre des Transports, Todd Stone, a affirmé que cette «démarche extraordinaire» était nécessaire afin de coordonner les interventions en cas de crise et d’assurer la sécurité publique compte tenu de l’urgence de la situation.

Todd Stone a ajouté que 56 nouveaux brasiers ont été détectés vendredi seulement et que l’activité des feux de forêt devrait augmenter avec le temps chaud et sec prévu dans les prochains jours, ainsi que les orages prévus pour de nombreuses régions de la province.

Avant la déclaration du ministre, plusieurs milliers de résidants du centre de la Colombie-Britannique avaient reçu l’ordre de quitter leurs maisons alors que deux incendies de forêt majeurs évoluaient rapidement, vendredi, menaçant plusieurs communautés.

Justine Hunse, du service d’intervention en incendies de forêt de la province, a indiqué que l’un des incendies majeurs s’étendait sur une zone de sept kilomètres carrés près de Ashcroft, petite communauté située à environ 100 kilomètres à l’ouest de Kamloops.

Une «évacuation tactique» a été menée, a affirmé Mme Hunse, précisant que «les pompiers sont allés de porte en porte pour évacuer les gens avec de très brefs préavis».

Le feu se trouvait partiellement sur le territoire de la réserve autochtone d’Ashcroft et des structures ont été «touchées», a dit l’intervenante, qui n’était toutefois pas en mesure de détailler l’ampleur des dégâts.

Un résidant d’Ashcroft, Ian Douglas, estime que cinq des 25 bâtiments de la réserve ont été détruits.

Au moins 75 personnes ont été affectées par une opération d’évacuation près de Cache Creek, a-t-il dit.

La route 1 a dû être fermée dans les deux directions entre Ashcroft et Cache Creek, alors que la route 97C à Ashcroft était aussi hors service.

Un autre feu majeur

Un deuxième incendie de forêt majeur qui faisait rage à environ 200 kilomètres au nord-ouest de Kamloops a forcé jusqu’à 3600 personnes à quitter leur chez-soi.

Al Richmond, président du District régional de Cariboo, a indiqué que des propriétés situées à environ 200 kilomètres au nord-ouest de Kamloops devaient être évacuées.

L’ordre d’évacuation touchait environ 2100 résidences dans les environs des localités de 105 Mile House et 108 Mile House. À Lac La Hache, sur la côte ouest, quelque 600 propriétés faisaient l’objet d’une alerte d’évacuation.

Aucune propriété n’était à risque vendredi après-midi, mais les autorités ont diffusé ces directives en raison de la menace que représentent les forts vents, ainsi que l’épaisse fumée qui pourrait bloquer l’accès aux routes.

Deux centres d’hébergement pour les personnes évacuées ont été mis en place — un club de Curling à 100 Mile House et un hôtel à William Lake.

Kevin Skrepnek, du Service de lutte aux incendies de forêt de la Colombie-Britannique, a précisé que le brasier de Gustafsen a pris naissance jeudi.

Environ 120 pompiers tentent de stopper la propagation de l’incendie vers l’est, où se trouvent les communautés qui ont été évacuées.

Les autorités enquêtent toujours sur les causes de l’incendie, et plus d’équipements seront déployés sur le terrain pour combattre les flammes, a ajouté M. Skrepnek.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!