Adrian Wyld / La Presse Canadienne Guy Caron

OTTAWA — Guy Caron reçoit trois nouveaux appuis dans la course à la direction du Nouveau Parti démocratique (NPD), dont celui de deux ex-députés.

Il s’agit de Rosane Doré Lefebvre, élue dans la circonscription d’Alfred Pellan au Québec lors de la vague orange de 2011, du Saskatchwenais Lorne Nystrom qui a été député de 1997 à 2004, et de la coprésidente des Jeunes néo-démocrates du Canada, Lia Storey-Gamble.

Cela porte à six le nombre d’appuis obtenus par Guy Caron depuis son entrée dans la course avec ceux des ex-députées Chris Charlton et Jean Crowder ainsi que celui de la députée Ruth Ellen Brosseau.

Ruth Ellen Brosseau est la seule élue du caucus néo-démocrate à lui avoir donné son soutien, mais d’autres pourraient faire connaître leurs intentions au cours des prochaines semaines.

Le député Peter Julian s’est retiré de la course à la direction du NPD la semaine dernière faute de financement. Il comptait l’appui de cinq députés québécois dont Alexandre Boulerice, Pierre-Luc Dusseault, François Choquette, Brigitte Sansoucy et Robert Aubin. Ceux-ci n’ont pas encore fait savoir s’ils appuieraient un autre candidat.

Guy Caron est le seul Québécois à s’être lancé dans la course à la direction du NPD. Il fait face aux députés fédéraux Charlie Angus et Niki Ashton et à Jagmeet Singh, une étoile montante du NPD en Ontario.

Les quatre candidats croiseront le fer mardi soir lors d’un débat à Saskatoon.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!