Archives

TORONTO — Des enquêteurs tenteront de déterminer les circonstances ayant poussé les pilotes d’un avion d’Air Canada à s’aligner sur la mauvaise piste, où se trouvaient quatre avions qui s’apprêtaient à décoller avec leurs passagers à l’aéroport international de San Francisco, en Californie.

L’appareil, un Airbus A320, a failli causer une catastrophe tard vendredi soir.

Les enquêteurs devront déterminer si une erreur humaine ou des procédures de contrôle défaillantes ont joué un rôle dans cet événement, a indiqué mardi un expert de l’aviation.

L’état de l’appareil et de l’équipement de contrôle, de même que la conception de l’espace aérien seront également examinés, a affirmé Barry Wiszniowski, président de la firme Aviation Safety Management Experts.

L’Administration fédérale de l’aviation américaine (FAA) a indiqué que les pilotes s’étaient alignés «par inadvertance» sur une voie de circulation menant aux pistes d’atterrissage et de décollage.

Il y avait quatre appareils en attente de départ sur cette voie lorsque l’incident est survenu, a précisé la FAA.

La tour de contrôle aurait alors ordonné aux pilotes d’Air Canada de remonter l’avion immédiatement. Peu après, l’appareil a procédé à une nouvelle approche pour finalement se poser sur la bonne piste, sans encombre.

L’avion d’Air Canada arrivait de Toronto.

La FAA et Air Canada enquêtent sur les circonstances de cet événement.

«L’une des questions qui pourraient être posées est de savoir si les pilotes étaient fatigués. Étaient-ils dans leur fenêtre normale d’éveil? Il y a beaucoup de questions qui doivent être abordées», a soutenu M. Wiszniowski.

Un échange enregistré par le site internet LiveATC.net a offert certains détails sur l’incident.

Dans l’enregistrement, on peut entendre un pilote d’Air Canada qui demande l’autorisation d’atterrir et qui reçoit le feu vert de la tour de contrôle, avant qu’un autre pilote ne lance un avertissement.

«Où est-ce que ce gars s’en va? Il est sur la voie de circulation», affirme le deuxième pilote dans l’enregistrement.

Le contrôleur ordonne par la suite au pilote d’Air Canada de remonter et de prendre une autre voie.

Air Canada a indiqué que 135 passagers et cinq membres d’équipage étaient à bord de l’avion, mais a donné peu d’autres détails, faisant valoir sa propre enquête en cours.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!