Que faut-il savoir ce matin pour bien débuter sa journée? Métro a sélectionné cinq sujets qui pourront alimenter les conversations.

1) Démissions au CUSM: les syndicats réclament l’intervention de Couillard
Après la démission lundi de dix administrateurs du conseil d’administration du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), les trois syndicats de l’établissement réclament l’intervention «urgente» du premier ministre Philippe Couillard pour rassurer les professionnels de santé et les patients de l’hôpital.

2) Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées: «Il faut se retrousser les manches», dit Michèle Audette
Six personnes ont quitté la commission depuis sa mise sur pied il y a moins d’un an. Sur ces six personnes, cinq ont démissionné pour toutes sortes de raisons. Michèle Audette, l’une des quatre commissaires encore en fonction, croit que l’Enquête sera capable de poursuivre son travail.

3) Omar Khadr: La torture «entre guillemets»
Notre chroniqueur Frédéric Bérard a préparé un court questions-réponses abordant les principales critiques soulevées lors des derniers jours à propos de la compensation versée à Omar Khadr par le gouvernement fédéral.

4) Feux de forêt en Colombie-Britannique: la situation empire
La situation des incendies de forêt en Colombie-Britannique n’est pas près de se régler. Hier soir, 219 brasiers brûlaient toujours dans la province et le premier ministre désigné John Hogan a prévenu que la situation pourrait s’avérer critique pour les prochaines semaines, voire pour le reste de l’été.

5) Donald Trump fils rend publics des courriels concernant la Russie
Le fils aîné du président américain Donald Trump a rendu publics, hier, de nombreux courriels qui démontrent qu’il avait l’intention de prendre connaissance d’informations potentiellement compromettantes au sujet de Hillary Clinton, dans le cadre «de l’appui de la Russie et de son gouvernement envers M. Trump».

 

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!