Archives TC

OTTAWA — L’espérance de vie à la naissance ne cesse de progresser au Canada et comme c’est le cas depuis le début des années 1980, celle des hommes s’approche de celle des femmes.

Statistique Canada rapporte que de 2010-2012 à 2011-2013, l’espérance de vie a progressé de 2,4 mois chez les hommes pour se situer à 79,6 ans et de 1,6 mois chez les femmes, à 83,8 ans.

L’écart entre l’espérance de vie des deux sexes n’était que de 4,2 ans pour la période 2011-2013, alors qu’il était de plus de 7 ans à la fin des années 1970. Statistique Canada explique le phénomène par la réduction des écarts de mortalité associés aux maladies cardiovasculaires entre les hommes et les femmes.

Parmi les provinces canadiennes, la Colombie-Britannique présentait l’espérance de vie à la naissance la plus élevée au Canada durant la période 2011-2013, à la fois chez les hommes (80,4 ans) que chez les femmes (84,4 ans). La plus faible a été observée à Terre-Neuve-et-Labrador, où elle était de 77,4 ans chez les hommes et de 81,6 ans chez les femmes.

Au Québec, elle était de 79,7 ans chez les hommes et de 83,8 ans chez les femmes.

L’espérance de vie la plus faible au pays a toutefois été observée dans le territoire du Nunavut, où les hommes pouvaient espérer vivre 68,4 ans et les femmes, 72,9 ans en 2011-2013.

Des données compilées pour une quarantaine de pays de l’Organisation de coopération et de développement (OCDÉ) révèlent que le Canada se classe au 13e rang chez les femmes (83,8 ans) et au 11e rang chez les hommes (79,6 ans) au chapitre de l’espérance de vie à la naissance. Celle des États-Unis était plus faible que celle du Canada de 2,6 ans chez les femmes (81,2 ans) et de 3,2 ans chez les hommes (76,4 ans).

Les champions de l’espérance de vie sont, dans l’ordre, les femmes du Japon, de l’Espagne, de la France et de l’Italie et les hommes de la Suisse, de l’Islande, de l’Italie et d’Israël.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!