Getty Images/iStockphoto

LÉVIS, Qc — Le temps doux pendant une bonne partie de l’hiver et le printemps frais et pluvieux ont eu un effet sur les cultures agricoles dans plusieurs régions du Québec.

La Financière agricole du Québec rapporte mercredi dans son bilan de mi-saison daté du 4 juillet que la survie à l’hiver des prairies, des fraisières, des bleuetières et des vergers a été bonne dans toutes les régions et que la récolte de sirop d’érable a été excellente.

Néanmoins, la plupart des régions déclarent avoir un retard de quelques jours à plus d’une semaine sur l’avancement habituel de leur première fauche.

Les abeilles ont généralement bien survécu à l’hiver, sauf dans les régions du Centre-du-Québec, de l’Estrie, de la Montérégie et du Saguenay-Lac-Saint-Jean où certains pourcentages de perte élevés ont été signalés.

Les dates de semis ont été prorogées pour plusieurs cultures dans la plupart des régions et la pluie a retardé les récoltes de foin.

Les rendements devraient quand même être autour des moyennes pour les céréales, le maïs, les protéagineuses, les bleuets, les cultures maraîchères, les légumes de transformation, les pommes et les pommes de terre. Les rendements des fraises devraient toutefois être supérieurs à la moyenne.

La Financière agricole signale que le nombre d’avis de dommages à l’assurance récolte a totalisé en date du 4 juillet 1114, comparativement à 989 à la même période en 2016, 1598 en moyenne pour les cinq dernières années et 1723 en moyenne pour les dix dernières années.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!