THE CANADIAN PRESS Justin Trudeau.

OTTAWA — L’opération charme du gouvernement canadien aux États-Unis se poursuivra vendredi alors que le premier ministre Justin Trudeau participera à la rencontre estivale des gouverneurs d’États américains.

La rencontre, qui se déroulera à Providence dans l’État du Rhode Island, réunira une trentaine de gouverneurs. Justin Trudeau prononcera un discours, participera à une séance de questions-réponses et tiendra une série de rencontres bilatérales pour réitérer l’importance de la relation commerciale entre le Canada et les États-Unis.

Cette visite survient environ un mois avant la renégociation de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA) qui pourrait débuter à la mi-août.

Le président américain Donald Trump ne sera pas présent puisqu’il est en visite officielle à Paris.

Justin Trudeau rencontrera le vice-président des États-Unis, Mike Pence, de même que les gouverneurs du Kentucky, du Wisconsin, du Rhode Island, de l’Iowa et du Colorado.

Il s’agit d’une première pour l’Association nationale des gouverneurs qui, en 109 ans, n’avait jamais invité de premier ministre canadien auparavant.

Justin Trudeau sera accompagné par la ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, et l’ambassadeur canadien aux États-Unis, David McNaughton.

Des élus provinciaux sont déjà sur place pour promouvoir leurs relations commerciales avec les États-Unis.

C’est le cas de la première ministre de l’Ontario, Kathleen Wynne, et de la ministre des Relations internationales du Québec, Christine St-Pierre, qui tient à aborder la question du bois d’oeuvre avec les gouverneurs pour leur expliquer les particularités du régime forestier québécois.

Le gouvernement Trudeau multiplie les visites au sud de la frontière depuis l’entrée en fonction de Donald Trump qui été élu avec un programme politique protectionniste.

En plus du premier ministre, 27 élus ont eu des discussions avec des représentants américains.

«C’est l’équipe Canada qui joue», a souligné le ministre du Commerce international, François-Philippe Champagne, à la sortie du conseil des ministres, jeudi.

Il s’est lui-même rendu en Ohio à la mi-juin pour rencontrer des élus locaux et des chefs d’entreprises.

«C’est le premier ministre, c’est les ministres, c’est les ministres provinciaux, c’est les maires, c’est les hommes et les femmes d’affaires partout au pays, c’est la société civile qui est mobilisée pour justement faire comprendre à nos amis américains l’importance de l’accord économique que nous avons ensemble», a-t-il dit.

Le message doit être répété sans cesse, selon l’ex-diplomate canadien Paul Frazer, devenu lobbyiste à Washington. Il se spécialise dans les relations canado-américaines.

«Quand je conseille les Canadiens qui viennent à Washington, je leur dis: le moment où vous pensez que vous êtes tellement fatigués de communiquer votre message ici, répétez-le», a-t-il raconté en entrevue.

«C’est ça qui est très difficile. On ne peut pas ignorer que tous les niveaux politiques sont assez importants dans l’ensemble du système américain», a-t-il ajouté.

Les gouverneurs constituent un groupe important, mais ils ont déjà un grand nombre de préoccupations et les échanges commerciaux avec le Canada ne figurent pas nécessairement en haut de leur liste de priorités.

«La même voiture traverse la frontière environ dix fois dans le processus de fabrication, a dit Paul Frazer à titre d’exemple. Alors, c’est important pour Windsor et Detroit, mais les gens qui sont assez éloignés de la frontière ignorent tout ça.»

Il souligne que sur les 50 États américains, 35 sont particulièrement importants pour le Canada. L’un d’entre eux est l’Indiana, l’État du vice-président Mike Pence où environ 190 000 emplois dépendent de la relation commerciale canado-américaine.

À titre de comparaison, un peu moins de 30 000 emplois au Rhode Island dépendent du commerce avec le Canada, qui se chiffre à 932 millions $ annuellement.

La rencontre estivale des gouverneurs d’États américains se déroule du 13 au 15 juillet.

———-

Liste des rencontres de Justin Trudeau à Providence au Rhode Island

– le vice-président américain, Mike Pence

– le gouverneur du Kentucky, Matt Bevin

– le gouverneur du Wisconsin, Scott Walker

– le gouverneur du Rhode Island, Gina Raimondo

– le gouverneur de l’Iowa, Kim Reynolds

– le gouverneur du Colorado, John Hickenlooper

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!