PROVIDENCE, R.I. — L’audience devant le Sénat américain de Kelly Knight Craft, nommée au poste d’ambassadrice des États-Unis au Canada, prendra place dès jeudi, tandis que s’amorceront prochainement les négociations sur l’Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA).

Le comité du Sénat chargé d’entériner les nominations diplomatiques en a fait l’annonce vendredi, au lendemain de sa désignation par l’administration de Donald Trump, qui souhaite qu’elle entre en fonction au plus tôt. Les pourparlers sur l’ALÉNA débuteront dès le mois d’août.

Lors de la séance de jeudi, les législateurs de la chambre haute du Congrès auront également le loisir d’interroger les candidats aux postes d’ambassadeurs à l’OTAN et au Royaume-Uni.

De passage aux États-Unis à l’occasion d’une réunion de gouverneurs américains, le premier ministre canadien, Justin Trudeau, s’est vu chanter les louanges de Mme Knight Craft.

Grande donatrice politique et philanthrope, elle est l’épouse du milliardaire américain Joe Craft, président et chef de l’exploitation d’Alliance Resource Partners, un producteur majeur de charbon de l’est des États-Unis.

Elle est aussi la cofondatrice d’un organisme de bienfaisance pour fournir de la nourriture, un refuge et des vêtements à des enfants sri-lankais sans-abri ou orphelins depuis le tsunami dévastateur de 2004.

«Vous allez avoir une bonne collègue», lui a assuré le gouverneur de son État natal du Kentucky, Matt Bevin.

«Vous obtenez quelqu’un de bienveillant, très bien connecté. Très respecté», a poursuivi le gouverneur.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!