Félix O.J. Fournier | TC Media

DARTMOUTH, N.-É. — Le Bureau de la sécurité des transports (BST) recommande l’imposition et la surveillance de normes de santé et de sécurité dans le secteur de la pêche à la suite de la mort de deux pêcheurs, en juin 2016, au large de Salmon Beach, près de Bathurst, au Nouveau-Brunswick.

La tragédie était survenue un peu avant le lever du soleil, le 16 juin 2016, lorsque le petit bateau de pêche avec trois membres d’équipage à bord avait chaviré à seulement 240 mètres de la côte. L’équipage remontait des casiers à homard lorsqu’un cordage s’est emmêlé avec celui d’un autre pêcheur, déstabilisant le bateau qui avait alors été renversé par des vagues.

Les trois membres d’équipage avaient été projetés à l’eau, mais aucun d’entre eux ne portait de gilet de sauvetage ou de vêtement de flottaison individuel.

Un seul pêcheur avait réussi à grimper sur la coque du bateau chaviré, où il avait été secouru.

Dans son rapport d’enquête publié mercredi, le BST souligne que «ce type de tragédie survient trop fréquemment dans le secteur de la pêche commerciale», où l’on dénombre en moyenne 10 décès de pêcheurs par année. La Bureau rappelle que presque tous les autres secteurs sont régis par une réglementation provinciale en matière de santé et de sécurité au travail, mais que la pêche commerciale n’est pas toujours incluse dans cette réglementation et que «cette situation doit changer».

Le rapport fait valoir que si le gouvernement du Nouveau-Brunswick et Transports Canada n’exigent pas que les pêcheurs portent un vêtement de flottaison individuel en tout temps quand ils sont sur le pont d’un bateau de pêche commerciale, le risque de décès en cas de passage par-dessus bord est plus élevé.

Il ne s’agit du premier avertissement du BST en la matière: en décembre, à la suite d’un accident similaire en Colombie-Britannique, le BST avait recommandé que les organismes de réglementation exigent le port de vêtements de flottaison en tout temps sur le pont par les équipages de bateaux de pêche.

Cette fois, le Bureau recommande que le gouvernement du Nouveau-Brunswick et Travail sécuritaire NB exigent que les personnes à bord portent les vêtements de flottaison individuels appropriés en tout temps lorsqu’elles se trouvent sur le pont d’un bateau de pêche commerciale ou à bord d’un bateau de pêche commerciale non ponté, et demande aussi à Travail sécuritaire NB de créer des programmes de vérification de la conformité à la réglementation.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!