MONTRÉAL — Alors que se déroule un premier Grand Prix de Formule E à Montréal, le club automobile CAA-Québec ne cache pas son «parti pris» pour cette course de voitures électriques, parce qu’elle fait la promotion de la mobilité durable.

Du même coup, l’organisation vante aussi les mérites du Grand Prix de Formule Un, qui a des répercussions positives sur les véhicules utilisés par «monsieur et madame tout le monde», dit sa porte-parole Sophie Gagnon.

Elle estime qu’il ne faut pas minimiser l’importance que revêtent les technologies qui sont développées en Formule Un. Mme Gagnon rappelle que les recherches et le développement effectués en Formule Un sont par la suite transposés dans les véhicules commercialisés.

Quant à la Formule électrique, le même principe s’applique, souligne Sophie Gagnon. Elle explique que les progrès réalisés en Formule E aident considérablement à l’électrification des transports.

Des représentants de CAA-Québec sont sur les lieux du Grand Prix de Formule E de Montréal ce week-end, et fournissent des renseignements aux visiteurs sur les voitures électriques.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!