MONTRÉAL — La campagne estivale «La Faim des vacances» de Moisson Montréal, Moisson Estrie et Moisson Rive-Sud bat de l’aile.

Seulement 38 % de l’objectif de 50 000 $ a été atteint, en mi-campagne.

Les trois organismes rappellent que les besoins restent criants, même en été.

L’opération, qui se déroule pour une 2e année, vise à subvenir aux besoins alimentaires de jeunes défavorisés, âgés de 3 à 17 ans, qui fréquentent les camps de jour.

Jusqu’au 20 août, les gens peuvent faire des dons par le biais du site http://www.faimdesvacances.

Le directeur général de Moisson Montréal, Richard Daneau, souligne que la faim «ne prend pas de vacances». Il précise qu’en raison du congé estival, plusieurs élèves et écoliers, habituellement soutenus par le réseau scolaire, ne reçoivent plus d’aide.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!