HALIFAX — Le «Chronicle Herald» de Halifax et le syndicat représentant les travailleurs de la salle de nouvelles sont parvenus à une entente de principe pour régler le conflit de travail qui perdure depuis 18 mois.

Le réseau Saltwire, le propriétaire du journal local, et le syndicat typographique de Halifax ont annoncé samedi dans une déclaration commune qu’une entente était intervenue après deux jours de médiation.

Les deux parties se concentrent maintenant à «mettre cette période difficile derrière eux», est-il écrit dans le communiqué.

La partie patronale et le syndicat ajoutent «être impatients de travailler ensemble» pour produire les nouvelles et les informations auxquelles les Néo-Écossais ont droit.

Les employés du syndicat doivent encore se prononcer sur l’entente.

Les termes précis de l’accord n’ont pas été dévoilés.

Les patrons et le syndicat ont remercié le médiateur, William Kaplan, qui avait été nommé par le gouvernement de la Nouvelle-Écosse en juillet d’avoir aidé les deux parties à trouver un terrain d’entente.

Quelque 60 reporters, photographes, éditeurs et employés de soutien avaient entamé une grève le 23 janvier 2016 en rejetant les nombreuses concessions exigées par l’employeur, qui évoquait la crise que traversent les médias en Amérique du Nord.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!