Facebook Ce geste déplacé est survenu en plein Téléjournal.

L’homme qui a embrassé Valerie-Micaela Bain durant un reportage en direct à Osheaga a fait parvenir une lettre d’excuse à la journaliste de Radio-Canada.

«Je voudrais trouver les mots justes pour exprimer le regret et le sentiment de honte qui m’habitent à la suite des évènements d’hier. Je vous ai manqué de respect personnellement, en m’imposant sur vous devant votre public», écrit-il dans une lettre que Mme Bain a publié lundi sur Facebook.

L’homme dit ne pas avoir été à la hauteur de «tout ce en quoi [il croit] fermement». «Je suis le père de deux enfants. Je leur souhaite de pouvoir vivre leur vie dans un monde où ils ne craindront pas les gestes déplacés des hommes. J’ai transgressé une limite par une conduite méprisable», s’excuse-t-il, en ajoutant qu’il a voulu faire rire son entourage «en posant un acte sans vergogne».

En plus de s’excuser à plusieurs reprises dans sa lettre, l’homme précise ne pas avoir voulu «banaliser les comportement d’abus sexuels». «J’ai envoyé comme message qu’il était drôle, voire normal, d’embrasser sur la joue une journaliste pendant un reportage. Encore mille excuses. Je ne trouve aucun mot qui justifie mon geste», conclut-il.

Valerie-Micaela Bain a écrit que cette lettre vient «clore l’incident», même si elle aurait pu porter plainte à la police. «J’ai dénoncé le geste inapproprié sur les réseaux sociaux, je ne ressens pas le besoin d’aller plus loin. J’espère que cet incident rappellera qu’il ne faut pas banaliser les agressions aussi petites soient-elles», rappelle l’animatrice.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!