Emmanuel Delacour/TC Media Le marché Jean-Talon.

MONTRÉAL — C’est samedi qu’ont débuté les festivités de la Semaine québécoise des marchés publics.

Jusqu’au 20 août, une centaine d’activités auront lieu dans une cinquantaine de marchés de la province. Elles sont organisées par l’Association des Marchés publics du Québec et l’Union des producteurs agricoles.

Spectacles, amuseurs publics et démonstrations culinaires, notamment, sont au programme.

La nutritionniste Julie Aubé endosse la cause des marchés publics en devenant porte-parole de la Semaine. Elle note un engouement certain pour une alimentation saine, équitable et de proximité, comme le proposent les marchés publics.

Mme Aubé rappelle que l’achat dans les marchés publics est aussi bon pour l’économie locale.

Selon Pierre Lemieux, vice-président de l’UPA, les marchés publics jouent un rôle de premier plan dans la promotion des aliments du Québec. C’est aussi l’occasion pour les consommateurs, selon lui, d’entrer en contact direct avec «des gens passionnés de leur métier et fiers de leurs produits».

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!