Chris Young Chris Young / La Presse Canadienne

TORONTO — Le pasteur ontarien relâché de prison en Corée du Nord, plus tôt cette semaine, est arrivé au Canada.

Hyeon Soo Lim a eu une «réunion privée» avec ses proches en fin de matinée, samedi, selon la porte-parole de sa famille, Lisa Pak.

M. Lim, un pasteur de la Light Korean Presbyterian Church, à Mississauga, purgeait une peine d’emprisonnement à vie avec travaux forcés pour avoir commis selon le régime de Kim Jong-un des «crimes contre l’État».

Il a été libéré pour des raisons de santé.

Mme Pak précise qu’il se repose pour le moment, mais qu’il assistera à une messe à son église dimanche.

Selon James, le fils de M. Lim, c’est sa foi et celle de sa famille qui leur ont permis de traverser cette épreuve.

Il a qualifié le retour de son père «d’irréel».

«Nous sommes fort reconnaissants envers le Canada pour l’avoir défendu, a-t-il dit. Il est si heureux d’être de retour à la maison. Il est fort reconnaissant envers le gouvernement et le peuple canadiens. Il ne s’est jamais autant senti comme un Canadien.»

Hyeon Soo Lim est arrivé samedi matin à bord d’un appareil du gouvernement fédéral. Une vidéo le montre en train de sortir du petit avion et d’embrasser sa famille.

«Ma mère a été la première qui a pu l’embrasser. C’était encore mieux que tous les scènes que je m’imaginais», a ajouté le fils.

Le gouvernement fédéral a dit célébrer son retour «tant attendu».

«Le Canada a joué un rôle actif à tous les niveaux dans le cas de M. Lim, et nous continuerons de les appuyer, lui et sa famille, maintenant qu’il est de retour», a déclaré Affaires mondiales Canada.

Le retour du pasteur lui aura aussi permis de rencontrer pour la première fois sa petite-fille qui a vu le jour pendant son emprisonnement. James Li dit que son père est très emballé à l’idée de célébrer le premier anniversaire de la fillette et compte bien l’amener à la pêche un jour.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!