Capture d'écran / YouTube

HALIFAX — Un présentateur de météo de la Nouvelle-Écosse a eu toute une surprise lors d’une récente visite dans un établissement de la chaîne Costco à Halifax.

En déballant l’épicerie, Nathan Coleman, qui travaille pour le réseau The Weather Network, a trouvé un scorpion vivant dans un sac de bananes.

Le journaliste a expliqué que sa fille de 11 ans avait repéré quelque chose qui se tortillait dans un sac en plastique.

Il raconte avoir d’abord ignoré les interrogations de sa fille, lui disant qu’il devait sans doute s’agir d’une limace.

La mère de Coleman a par la suite mis de côté les bananes et soulevé le sac pour apercevoir ce qui semblait être un scorpion.

«C’était aussi effrayant que choquant, a confié Nathan Coleman en entrevue. C’est une « bibitte » tellement étrange.»

En tant que reporter, M. Coleman a eu l’occasion de couvrir de nombreuses nouvelles insolites en lien avec la nature, mais il avoue n’avoir jamais pensé trouver un scorpion rampant parmi ses emplettes.

«C’est effectivement très surréaliste, a-t-il souligné. Je couvre toutes les provinces de l’Atlantique, mais je n’ai pas eu à me déplacer bien loin pour dénicher cette histoire. Elle était directement dans ma cuisine.»

Une vidéo publiée sur le portail web du réseau The Weather Network — qui a été vue plus de 114 000 fois — montre M. Coleman sur son balcon tenant un sac de plastique où l’on voit se tortiller un scorpion de la taille de la paume d’une main.

L’homme a placé l’arachnide à l’intérieur de deux sacs pour le conduire au Musée d’histoire naturelle de la Nouvelle-Écosse où il a été mis en observation.

Il a reçu des excuses d’un gérant de l’entrepôt Costco et on lui a affirmé que l’entreprise avait ouvert une enquête sur l’incident.

M. Coleman s’inquiète de ce qui aurait pu arriver à sa fille ou à son bébé âgé d’un an si l’insecte s’était échappé.

«Je crois que ç’aurait été plus drôle si j’avais été plus jeune… mais j’ai des enfants et avoir ça (le scorpion) si proche, nous avons été chanceux», a-t-il commenté.

M. Coleman espère savoir si le scorpion est venimeux et comment il a ainsi pu parcourir des milliers de kilomètres.

Costco n’a pas immédiatement répondu, lundi, à une demande de commentaires.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!