WASHINGTON — Quelques citations du Jour 1 de la renégociation de l’ALÉNA:

«Notre approche s’arrête à une idée essentielle, nous recherchons des échanges commerciaux, libres et équitables, sachant qu’il ne s’agit pas d’un jeu à somme nulle.»

— Chrystia Freeland, ministre des Affaires étrangères du Canada

«Le commerce touche les gens et la manière de créer les meilleures conditions possibles pour favoriser l’emploi, pour la croissance et pour la prospérité.»

— Mme Freeland

«Ce n’est pas aux Canadiens de choisir qui gouverne les États-Unis. C’est le choix démocratique du peuple américain, et nous respectons entièrement ce choix.»

— Mme Freeland, appelée à dire comment le Canada pouvait négocier avec une administration américaine qui semble avoir perdu la confiance des gens d’affaires.

«Nous estimons que l’ALÉNA a nui fondamentalement à nombre d’Américains et nécessite des améliorations majeures.»

— Robert Lighthizer, représentant américain au Commerce

«Nous ne pouvons pas ignorer les déficits commerciaux immenses, les emplois manufacturiers perdus, les entreprises qui ont fermé leurs portes ou ont déménagé en raison d’incitatifs — voulus ou non — dans le présent accord.»

— M. Lighthizer

«Mon espoir est qu’ensemble, nous allons produire un résultat qui nous amène à des marchés plus libres, un commerce équilibré et plus juste et des liens plus forts entre nos trois pays.»

— M. Lighthizer

«Le processus que nous amorçons aujourd’hui ne concerne pas un retour en arrière. Il s’agit de regarder vers l’avenir. L’enjeu n’est pas de déchirer ce qui a fonctionné… Pour qu’une entente réussisse, elle doit fonctionner pour toutes les parties impliquées.»

— Le ministre mexicain Ildefonso Guajardo

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!