KAMLOOPS, C.-B. — La Colombie-Britannique a prolongé l’état d’urgence en vigueur pour l’ensemble de la province en raison des incendies de forêt qui ont brûlé une quantité record de terres cette saison.

Le directeur de Emergency Management BC, Chris Duffy, a déclaré que cette troisième prolongation de l’état d’urgence l’étire jusqu’au 1er septembre, ce qui portera sa durée totale à huit semaines.

Il s’agit du plus long état d’urgence décrété dans l’histoire de la province, a-t-il précisé, ajoutant que les incendies de forêt de 2003 avait nécessité un état d’urgence de six semaines.

L’agence a déclaré par voie de communiqué que l’état d’urgence permet une meilleure coordination des ressources fédérales, provinciales et locales «pour assurer la sécurité du public, qui demeure la priorité absolue du gouvernement provincial».

Vendredi, 140 incendies de forêt faisaient toujours rage en Colombie-Britannique et 26 ordres d’évacuation touchant environ 4400 résidents étaient en vigueur, de même que 41 alertes d’évacuation affectant environ 20 700 autres personnes.

Du temps venteux et instable est prévu pour la majeure partie du sud et du centre de la Colombie-Britannique samedi — des conditions météorologiques qui sont favorables au déclenchement d’incendies de forêt, selon les autorités.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!